1 year ago
Déjà... . Hier j’ai passé le cap des 28 SA : 6 mois, 2 trimestres, une demi-année et donc les deux tiers de cette grossesse déjà passés. Je dis « déjà » parce que, malgré tous les désagréments qu’une grossesse peut générer (et j’en parlerai bientôt), le temps a filé si vite depuis quelques semaines. . J’ai l’impression de ne pas avoir profité suffisamment de mon bébé, de nous deux en un seul et même corps, et de cette sensation de plénitude quand je sens mon enfant en moi. Bientôt je me sentirai à nouveau vide de ce bébé, comme je me suis sentie vide se sa grande sœur pendant des semaines voire des mois après sa naissance. . Sentir ce petit être grandir, bouger et passer d’un amas de cellules à un petit être humain avec sa propre personnalité ; passer par toutes les émotions possibles face aux changements de mon corps et de mon esprit ; préparer sa venue, mon accouchement, notre post-partum ; tout ça sera bientôt terminé et c’est peut être la dernière fois que je le vis (on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve). . Alors bien sûr, j’ai hâte de faire sa connaissance « en vrai » (même s’il n’y a pas plus réel que la relation que nous tissons déjà) et que ce bébé rejoigne physiquement notre famille. Mais je sais déjà que j’aurai la nostalgie du temps où je ne « l’avais » rien que pour moi ou presque, et que j’étais la seule à pouvoir répondre à tous ses besoins sans même avoir à décrypter comment les remplir. Se sentir indispensable à cet enfant si vulnérable et en étant certaine à 100% de faire exactement ce qu’il faut, comme il faut et au bon moment, c’est tout ce qu’il est impossible de ressentir juste après la naissance d’un bébé, quand le doute et la peur de mal faire s’installent pour ne plus jamais nous quitter au cours de la vie de nos enfants. . Alors à partir de maintenant, je vais essayer de bien plus profiter de ce dernier trimestre de colocation, en conscience, et en gardant à l’esprit que ç sera bientôt fini, mais qu’une nouvelle aventure nous attend ensuite. . Et vous, nostalgique de la grossesse ou pas du tout ?
Edit
Download
1 tagged users in photo
@vieuxmachinbidule
487 likes
41 comments
C'est étrange parce que j'ai très mal vécut ma grossesse. Pourtant je regrette de ne pas avoir profité et je ressens un vide immense avec une énorme envie de revivre cette sensation d'un petit être dans mon ventre ❤️
@alecleleu
Ça passe tellement vite ! La nostalgie s’installe vite aussi ! C’est un magnifique texte tellement réel pour beaucoup de femmes ! … Profitez bien ces derniers temps de cohabitation ♥️♥️♥️
Je suis à 30 semaines et effectivement cette grossesse (4e) est passée super vite ! D'autant plus que j'ai fais un déni et l'ai appris tard. J'ai une grossesse pathologique aussi qui fait que je ne vais pas au bout alors elle est raccourcie +++ , j'en profite mais je pense qu'on passe toutes par cette phase de nostalgie
La fin de grossesse approchant je sens la nostalgie un peu car ca passe hyper vite mais les douleurs ligamentaires qd je dors et me tourne/lève me font avoir hâte que ça se termine .donc sentiment partagé je dirais
J'ai adoré mes grossesses et je n'ai jamais ressenti ce vide tellement la présence de ce petit être tant attendu remplissait l'espace. Ma première je l'ai reconnue quand je l'ai vu .... ma seconde j'ai eu la sensation qu'elle avait toujours été là. Elles font toujours partie de moi elles me sont à jamais en moi ( en plus c'est scientifiquement vrai 😉)
Nostalgie n’est pas assez fort comme mot … ça passe tellement vite une grossesse 😱 et quand elle se passe bien encore plus vite. Profitez bien de votre colocation !
Oui c'est vrai que ça passe tellement vite 😍 je suis à 32 SA et je n'ai pas vu le temps passer
Oh que oui..... J ai énormément de mal à accepter que je ne revivrai plus jamais ces moments. Et le sentiment tres désagréable d être complètement passé à côté de ma dernière grossesse. Alors profite bien de ces 3 derniers mois de remue ménage interne 😘😘😘
Je suis extrêmement nostalgique de ma troisième grossesse qui est restée inachevée en 2015: j’ai eu une césarienne en urgence sous anesthésie générale à 29sa+5 car j’avais une rupture du grêle par hernie de Petersen sur by-pass (le Y du by-pass a lâché et l’infection a provoqué un état de choc septique). Résultat pour moi: 2 mois d’hospitalisation dans un autre hôpital que mon fils (qui lui se portait comme un charme malgré son terme de naissance) avec des complications à gogo dont une résection très importante du grêle, une septicémie et de gros soucis de cicatrisation.