1 year ago
Début de grossesse de Choükatine . Vous savez déjà comment nous avons appris ma grossesse grâce à Rosalie, qui nous l’a prédit et qui a instillé le doute pour me pousser à faire un test dès les premiers symptômes. . Ce que vous ne savez pas, c’est qu’avant cette jolie anecdote, de longs mois se sont écoulés entre notre décision de nous lancer pour un 2ème enfant et cette belle nouvelle. Presque 15 mois. Entre la DPP, le traitement anti-dépresseur, ma formation, l’allaitement de Rosalie ; tout ça a fait que mon corps n’était pas aussi prêt que je l’aurais voulu, je n’avais pas mes règles et donc pas d’ovulation. Il a fallu trouver un équilibre délicat entre notre désir de poursuivre notre allaitement sans qu’il vienne empêcher des cycles « normaux », la diminution du traitement car il engendre possiblement un dérèglement hormonal, mon équilibre psychologique et notre désir de grossesse. (Bien sûr, c’est beaucoup moins long que certains couples, et mon but ici n’est pas de me faire plaindre.) . Après ça, on a pu partager la nouvelle avec nos proches, sans attendre l’écho du premier trimestre contrairement à ma 1ère grossesse. . Le 1er trimestre m’a semblé aussi interminable et frustrant que pour ma 1ère grossesse : pas encore de mouvements de bébé pour me rassurer, pas de signes visibles d’être enceinte, des nausées assez cognées qui m’ont fait perdre 7kg et pas mal d’énergie (et ça n’est toujours pas complètement terminé), la peur de faire une fausse couche… . Et puis tout ça a concordé pour Rosalie avec le retour de vacances qui l’ont plus que perturbée, l’annonce « officielle » (ou plutôt sa confirmation) et la rentrée scolaire. Alors grosse période difficile et très fatigante pour nous tous, sommeil de nouveau perturbé, et tempêtes émotionnelles des deux côtés. . Beaucoup de patience, d’explications sur la grossesse et l’arrivée du bébé, et énormément de câlins et d’amour nous ont ensuite permis de retrouver un peu de sérénité à la maison. . Et vous, c’était comment le 1er trimestre ?
Edit
Download
1 tagged users in photo
@vieuxmachinbidule
412 likes
53 comments
C'était long et court à la fois. Nous l'avons su très tôt, par hasard, alors que c'était un parcours "naturel". Long car nous avons attendu la fin de ce premier trimestre pour l'annoncer et être rassurés, et court car je dormais dès 19h/19h30 tous les soirs, et j'avais peu de temps d'éveil 😅
Votre témoignage me fait du bien ! Ici, j’allaite encore ma fille de 28 mois et cela fait un an que je n’ai plus de contraception… mais rien à l’horizon. Mon conjoint est persuadé que cela est dû à l’allaitement alors on diminue mais ma fille n’est pas prête donc dur de trouver le bon équilibre…
Coucou bon courage et beaucoup de repos 😍
Les nausées et la fatigue pour ma grossesse actuelle 😆mais la fin était encore plus compliquée alitée car menace d accouchement prématuré et gros soucis de plaquettes donc beaucoup de stress mais on tient le bon bout on à déjà passé la prématurité on est à 38 sa aujourd'hui 💪 je vous souhaite une très belle grossesse 😊